Les Districts consultés

dimanche 6 mars 2016 - 08:45 - Elisabeth Bougeard-Tournon

Les 101 Présidents de Districts ont été réunis, samedi 5 mars, à la FFF. Au menu, la réforme territoriale.

S'il est un sujet qui préoccupe l'ensemble du football amateur cette saison, c'est bien la réforme territoriale. Le passage de 22 à 13 Ligues et de 101 à 90 Districts va modifier en profondeur la pratique du football sous toutes ses formes.

Près de deux semaines après celui des Présidents de Ligues, le collège des Présidents de Districts a donc pris connaissance des travaux et préconisations des groupes de travail qui, depuis plusieurs mois, planchent sur les sujets majeurs que sont, dans le contexte nouvellement créé, la gouvernance et les compétitions. Ce collège extraordinaire, réuni et animé par le Président de la LFA, Lionel Boland, assisté du Président dudit collège Didier Anselme et du groupe de travail, a rempli son objectif d'échange et de débats.

En effet, la réduction des territoires contraint le football amateur à repenser son fonctionnement, ses modes de scrutin, ses statuts, mais aussi ses compétitions régionales. Les ressources humaines vont également changer puisque, de fait, le passage à 13 régions modifiera les comités de Directions mais aussi la configuration des équipes administratives (photo ci-dessous : les présidents des deux Finistères qui vont fusionner, pour le Nord, Alain Le FLoch, pour le Sud, André Toulemont).

Dans un an, les territoires du football devront être en ordre de marche selon les nouveaux périmètres. La date limite est bien celle de l'assemblée élective de la FFF (six mois au plus tard après la cérémonie de clôture des JO). D'ici là, donc, les Ligues seront, à l'image du découpage administratif, ramenées à 13, et le principe de "1 département = 1 District" sera opérationnel.

Le 8 avril, les collèges (Ligues et Districts) seront réunis en commun, selon les statuts de la FFF, un mois avant l'Assemblée Fédérale (Tours, le 28 mai). Des rendez-vous de fin de saison qui scelleront la réforme et ses impacts locaux. Restera ensuite, aux nouvelles Ligues et aux nouveaux Districts à procéder à leurs assemblées et élections à l'automne et en hiver pour être prêts à élire le comité exécutif de la prochaine mandature, en mars prochain. 

Malgré le caractère obligatoire de cette réforme, il faut souligner la mobilisation sans réserve de la FFF, de la Ligue du Football Amateur, et des territoires pour mener à bien ce dossier épineux et sans délai.