Hugo Lloris : « Toujours de nouveaux défis »

Hugo Lloris : « Toujours de nouveaux défis »

Web_000_17R8ZP.jpg

mercredi 10 octobre 2018 - 17:21 -

Hugo Lloris, le gardien et capitaine des Bleus, a rencontré la presse mercredi 10 octobre au stade du Roudourou de Guingamp, où se déroulera demain le match international amical contre l’Islande (21h00, en direct sur TF1).

Jouer à Guingamp : "Beaucoup d’engouement"
"Cela a toujours été important d’être présent en province. On le faisait déjà avant la Coupe du monde, on a toujours été bien accueilli et ici, à Guingamp, on voit déjà beaucoup d’engouement. Ce n’est que du plaisir et demain, nous essaierons de répondre à leurs attentes avec une victoire, je l’espère". 

Champion du monde : "Une remise en question permanente"
"Quel que soit le statut, c’est toujours un plaisir de porter ce maillot des Bleus et de représenter son pays. Bien sûr, avoir gagné cette Coupe du monde donne une satisfaction difficile à comparer. Tout le monde est fier d’avoir gagné ce trophée, d’être français et d’avoir vu l’Équipe de France remporter cette Coupe du monde, montrant que la France est une grande nation de football. Mais le sélectionneur est le premier à le dire : les choses ne se sont pas arrêtées, nous n’avons pas un crédit illimité parce que l’on est champion du monde. La remise en question est permanente, avec toujours de nouveaux défis".

Les évolutions du groupe : "Un petit vent de fraîcheur"
"Il n’y a pas de clans, les rapports s’établissent naturellement entre les joueurs, soit parce qu’ils sont de la même génération, soit parce qu’ils se sont fréquentés en sélections de jeunes ou en clubs, soit parce que ce sont des joueurs qui reviennent. Maintenant, la nouveauté amène toujours un petit vent de fraîcheur et c’est nécessaire parce qu’il y a toujours des aléas dans une saison, des blessés, des méformes… Il est important que les nouveaux joueurs se mettent tout de suite dans le bain. Quand on arrive en Équipe de France, il faut donner son maximum et surtout être naturel, pour aider l’équipe".

Kylian Mbappé : "Une nouvelle dimension"
"Il bénéficie d’un nouveau statut, même s’il avait déjà réalisé de très belles choses en Ligue 1 ou en Ligue des Champions. Ce Mondial lui a donné une nouvelle dimension aux yeux du monde et il s’y adapte très bien. On connaît tous son potentiel, il continue sur sa lancée et il est parti pour faire une carrière exceptionnelle. Mettre un quadruplé avec son club contre Lyon, cela lui permet de marquer le coup statistiquement et les esprits. Inscrire un quadruplé en Ligue 1, ce n’est pas donné à tout le monde".

Presnel Kimpembe : "Un énorme potentiel"
"Je ne suis pas surpris, je l’ai côtoyé en sélection, aux entraînements, et j’ai joué quelques minutes avec lui. Il est jeune mais ce n’est pas un nouveau. Il a un énorme potentiel et il est en train de s’imposer au PSG. Il a tout d’un défenseur moderne, agressif, très difficile à passer et très bon techniquement balle au pied. Il est bien pour l’Équipe de France d’avoir de jeunes joueurs de ce niveau-là".

Mamadou Sakho : "Il mérite son retour"
"On est assis côte à côte lors des repas. Symboliquement, lorsque l’on parle de « Mamad », on se souvient toujours du barrage retour face à l’Ukraine et de son doublé. Il a été un acteur majeur pour la qualification à la Coupe du monde 2014 au Brésil. C’est bien de le revoir en Équipe de France et en plus, il le mérite. Même si l’on n’en parle pas beaucoup en France, il réalise de très belle choses tous les week-ends avec Crystal Palace. C’est un défenseur très solide, agressif, qui gagne beaucoup de duels et qui a tenu un rôle majeur dans les résultats de son club la saison dernière".