LA SAGA DE L'EURO

Bruno Bellone (1984) : "Gravé dans ma vie"

lundi 26 avril 2021 - 10:00 - Philippe MAYEN
Equipe de France

L'ancien attaquant monégasque a pris place dans l'histoire tricolore en inscrivant, à la 90e minute, le second des Bleus lors de finale de l'Euro 1984 contre l'Espagne (2-0). Forcément inoubliable.

"C'était la première fois que l'Équipe de France jouait une finale, et elle la jouait à domicile. Il y avait une pression, une tension. On se disait : c'est maintenant ou jamais. On n'avait pas le droit de se louper. On le savait depuis le début d'une compétition dont nous étions les favoris après notre super Coupe du monde en 1982. On avait gros à jouer, on en avait tous conscience et on s'était vraiment préparé pour cette finale, en sachant qu'elle serait difficile contre l'Espagne.
C'était une équipe dure, physique, qui jouait rudement, mais avec aussi des joueurs d'exception devant et au milieu. On savait que cela se jouerait peut-être sur un coup de pied arrêté. Michel Platini a marqué neuf buts magnifiques lors de cet Euro mais a toujours dit que celui qu'il aurait aimé marquer, le plus beau, c'était le mien, parce qu'il concluait le match et nous donnait le titre de champion d'Europe.
Après un ballon récupéré par Amoros, je vois Jean Tigana qui accélère au milieu du terrain, je me décale entre les deux défenseurs centraux espagnols, Gallego et Camacho, pour qu'il puisse me la donner. Il me la glisse au bon moment. Arrivé devant Arconada, je vois qu'il ne sort pas et bloque le côté pour que je tir croisé. Au dernier moment, je décide de la piquer... Ces moments sont gravés dans ma vie et je garde une grande estime pour les joueurs de cette équipe car ce sont des joueurs magnifiques."

(Extrait de : Équipe de France, Euro 1984, Épisode 5, France-Espagne vu par Bruno Bellone, oublié sur fff.fr, 27 juin 2014).

L'Euro 1984 en chiffres

41 buts inscrits en 15 matches au cours de cet Euro soit 2,73 buts par match (la septième meilleure moyenne).

100 % de victoires pour le vainqueur (France) avec 5 succès en 5 matches. 

 

75 
Aux commandes des Bleus depuis le 27 mars 1976, Michel Hidalgo termine ses huit années au poste de sélectionneur sur un triomphe à l’Euro. Il passe le relais à Henri Michel après 75 matches et sur un bilan de 41 victoires, 16 nuls et 18 défaites, et deux de qualifications pour la Coupe du monde (1978, 1982).

14 buts marqués pour le vainqueur (France), record de la compétition.


100e but de l’histoire de l’Euro depuis 1960 pour Alain Giresse (France-Belgique).

 

9
Avec 9 buts à son compteur (64,2 % des buts de son équipe) Michel Platini obtient le Soulier d’or de cet Euro, devançant le Danois Frank Arnesen (3 buts). Le capitaine tricolore établit un record (pour un Euro) encore inégalé. Il a marqué lors des cinq matches joués par la France (dont deux triplés). 

3 joueurs français figurent dans l’équipe-type de l’UEFA : Alain Giresse, Michel Platini et Jean Tigana.


Dernière sélection pour Didier Six (52 sél.) et Bernard Lacombe (38 sél.) à l’occasion de ce tournoi. 

12
Lors de cette année 1984, les Bleus remportent les 12 matches de leur programme, dominant l’Angleterre (2-0, amical), l’Autriche (1-0, amical), la RFA (1-0, amical), l’Écosse (2-0, amical), le Danemark (1-0, Euro), la Belgique (5-0, Euro), la Yougoslavie (3-2, Euro) et le Portugal (3-2 a.p., Euro), l’Espagne (2-0, Euro), le Luxembourg (4-0, élim. CM86), la Bulgarie (1-0, élim. CM86) et la RDA (2-0, élim. CM86). Ils marquent 27 buts pour 4 encaissés. 

 

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo